entrepreneurs africains

Entrepreneurs africains : Faut-il  immigrer  au  canada  pour  réussir sa  vie ? 

Faut-il  que  les  entrepreneurs  africains  immigrent  au  canada  pour   réussir  leur  vie ? Une  question  que  beaucoup  de  mes   frères africains  se  posent  vue  les  opportunités  qu’offre  ce  pays (canada) dont  l’économie   n’est  pas  à  douter,  ni  encore le  système  de  santé  et  l’appareil  judiciaire.

 

Quels  sont alors les  avantages  pour  les   entrepreneurs  africains  d’immigrer  au  canada ?  Comment  réussir  son immigration  sans  se   faire  arnaquer  par  les   malfaiteurs  sur  internet ?  Quels  sont  les  programmes de  l’immigration  au  canada ?  Quel genre  de  business   peut-on faire  au  canada  ? 

 

Voilà  une   série   des questions  auxquelles  nous tenterons   de   répondre  tout au  long  de cet article.

 

Entrepreneurs  africains : pourquoi  immigrer  au  canada ? 

 

Immigrer  au  canada  est  un projet  que  j’entretien  depuis  2017.  Avant  même  l’ouverture  de  ce  blog,  j’ai   entrepris  plusieurs  démarches  pour  quitter  mon pays  vers  celui de  mon  rêve  qui est  le  canada. 

 

Le  mobile  de mon  acharnement  sur  l’immigration au  canada  est  la  facilité  de  vie  que  ce  pays  offre  aux   ressortissants   étrangers  à  travers  son  économie  solide,  son  système  de  santé  rassurante, la   sécurité  ainsi  que  la  justice équitable  pour  tout le  monde.

 

 

En  effet,  la  plupart  des  pays  africains  ont  des  problèmes  de  gestion  sur  le  plan  économique,  sanitaire  et  judiciaire.  Lesquels  problèmes  ne  permettent  pas  à leurs  habitants  de   se   réjouir  de leur  présence  dans  leurs  pays   respectifs.

Ils sont  alors  nombreux,  ceux  qui  tentent  d’entrer  clandestinement  dans  les  pays  qu’ils  considèrent  comme  le  paradis.

 

je  prends  mon exemple  pour  vous  dire  que je  ne  veux pas  vendre  la  mauvaise  image  de  mon pays  à  travers  ce  blog, mais  je  voudrais  par  ce  billet, exprimer ce  que  je   déteste  et qui  fait  que  j’aie  l’ambition  d’immigrer   au  canada.

 

Je suis  ingénieur  technicien  en  électronique  industrielle  dont  j’ai  décroché  ce  titre  à l’Institut  Supérieur  des Techniques  Appliquées « ISTA »  en  sigle.  Après  mes  études,  j’ai  été nommé au Poste  de  Chargé   des études  dans  un service   rattaché  à la  Présidence « Chancellerie des  Ordres  Nationaux »  dont  la  mission  était  de  recenser  et  récompenser  les  mérites  des  gens  qui ont  excellé  dans  leurs  domaines  respectifs. 

 

Malgré  des  bons revenus  que  je  pouvais tirer  de  ce   job,  celui-ci  n’a  pas  duré  car après  deux ans,  j’étais  obligé   de  me  lancer   dans   le business  privé. 

 

Je  tiens  alors  une  bureautique  depuis  2010, l’année que  j’ai  quitté  mon premier  job.  Au  début,  je faisais  des  bonnes   recettes  qui m’aidaient  à  remplir  mes  obligations. Bien après, la  situation  s’est  dégradée  du  fait  mon pays a  connu  des  tensions  politiques  qui ont   fragilisé son  système économique.  Ce  fait  ne  me  permet  plus   de  jouir  de l’activité  à cause   de  l’inflation monétaire. 

 

Les  systèmes  de   santé de  la  plupart  des  pays  africains  sont  fragiles  aussi  et  on  ne  peut pas  se  voiler  la  face  pour  ça.  D’ailleurs,  l’OMS  avait  déclaré  que  l’Afrique   risquait  de  connaître  une  hécatombe due  à la  pandémie  de  covid 19 qui  sévissait   dans  le  monde à cause  de  la  déficience des  infrastructures sanitaires  dans  le  continent. 

 

La  plupart   des nos   frères  africains  préfèrent   des  soins   sanitaires à l’étranger  à cause  des  infrastructures  moins  efficaces  de leurs  pays.  Bien  qu’il ait quelques  hôpitaux  qui  traitent   des  cas simples,  ils  vont  à l’étranger  pour  des  cas  compliqués.

 

Avec  leurs  politiques  démagogues,  les  politiciens  africains  ne  savent  plus  assurer  la sécurité  de  leur  population.  On peut   remarquer  des  guerres  civiles,  des  guerres  politiques  au  détriment  de  la  population qui perd  ses  biens  et  par  conséquent, sa  vie    est mise  en  danger. 

entrepreneurs africains 2

Quel  avantage  pour  les   entrepreneurs africains  d’immigrer  au canada ? 

 

On  est  mieux  chez  soi dit-on, mais  ce  slogan   n’est  pas  la  réalité  pour  la  plupart  des  entrepreneurs   africains.

Beaucoup  perdent  même  espoir  de  voir  leur  vie  un jour  émerger.  Lorsqu’ils entendent  des  gros  chiffres  d’argent, ils  se  sentent  parfois  ridicules. 

Cependant,  le  canada  est  un pays     il  y a  partage  des richesses  de  manière  équitable  enfin  de  permettre  à tout  le  monde  de  vivre  paisiblement.   

 

Tout  entrepreneur  ému par  l’ambition d’immigrer  au  canada  doit  retenir  les avantages  ci-après:

v Stabilité  économique ; 

v Sécurité  de  la  population  et de  leurs  biens ;

v Pas  de  guerre  politique  comme  il en  a été  le  cas  en  Afrique ; 

v Possibilité  d’obtenir  un Job  conséquent et  bien rémunéré ; 

v Assurance  santé ;  

v Une  éducation  scolaire  assurée  pour  ses  enfants.

 

En outre,  les  entrepreneurs  africains  qui  immigrent au  canada  ont  l’avantage  de  bénéficier de  toutes  les  opportunités  du business  en ligne.  De  fait,  il  est  difficile  pour  un web entrepreneur  résidant  en  Afrique  de  jouir  totalement  du  business  en ligne car, la  plupart  des  sites  rémunérateurs placent  des  restrictions  pour  les  pays  Africains.

 

C’est  le c as  des  sites  des  sondages   rémunérés comme Toluna,  la  plateforme   d’affiliation Clickbank, le site de transaction  d’argent en ligne  » paypal«    . Les  précités  n’admettent  pas  des  comptes  créés  à partir  de  l’Afrique. 

 

Des  faits qui  ne  permettent  pas   aux  entrepreneurs africains de  jouir  pleinement  du  fruit  de  leurs  activités  en ligne.

 

En  immigrant  au  Canada,  on est  libre  de   faire   ses   business sur internet  et  toucher  son  argent   sans  contrainte.

 

Nous pouvons en outre ajouter  le  fait  que  l’électricité  soit  encore  un luxe  dans le vieux continent.  Les  coupures  intempestives,  les  délestages  et  autres  situations liées  à l’électricité   ne  permettent  pas   de développer  ses  compétences  en matière  d’entrepreneuriat. Par  contre, le Canada  est  un pays  industrialisé    l’électricité est  une  nécessité  pour  le développement  du pays.  

 

L’immigration  au Canada  permet  aux Entrepreneurs  africains  de  s’en passer  des  difficultés   de  la connexion internet.  L’internet  est  le  socle  du  développement  intellectuel  d’un  entrepreneur. Cependant,  on remarque  que  plus  de  la  moitié  de  la  population  africaine  n’a  pas   accès  au web.

Ceci  est    parfois  au coût  des  forfaits  internet qui pour  la plupart   sont tenus  par  les  opérateurs  téléphoniques  privés qui ne  respectent  pas  les  règles  en la matière.

Ce qui  n’en est  pas  le cas pour  le Canada dont  ce service  est  d’abord   réglementé  par  l’Etat  lui-même  avec  le  souci  de  permettre  à  sa  population  d’avoir  un  accès  permanent  et à moindre  coût  à la  connexion internet.

 

Entrepreneurs   Africains : Comment  immigrer  au  canada ? 

 

Beaucoup  se   font  arnaquer  par  les  malfaiteurs  sur  internet  parce qu’ils  ne  sont  pas  informés  sur  la  procédure  d’immigration  au  Canada. Pire  encore,  il y  a  des  agences  d’immigration  qui  ventent  leurs  expériences  sur cette  matière  alors  qu’ils  n’ont  jamais   réussi  à  faire  immigrer  les  demandeurs. 

 

A part  l’immigration  touristique ou  dans  le  cadre  des études,  on n’immigre  pas  au  canada  pour  y résider  définitivement  en prenant  simplement  l’avion  en  destination  de ce  pays. Il y a  toute  une  procédure  à suivre  en  vue  d’obtenir   le  visa  de  résident  permanent. 

 

Puisqu’il  s’agit  d’une  procédure,  retenez  qu’il existe  deux  programmes  d’immigration  au  canada  à  savoir : immigration  au  Québec   qui  concerne  l’immigration dans  la  Province  du  Québec (Province  francophone) et  Entrée  Express (Pour les provinces  anglophones  du  Canada). 

 

Chaque  programme  ayant   ses  spécificités,  nous  allons donner les   détails  pour chacun. 

 

1.  Comment   immigrer  dans  la  Province  du  Québec ? 

 

Le Canada  est  un pays   fédéral,  c’est  à  dire  que  chaque  province  à  sa  propre  politique   de   gestion. C’est   sous  cet angle  que  la Province  de Québec  a  mis au point  un programme  d’immigration  avec   ses  propres  critères  de   sélection. 

 

Pour  immigrer  au  Québec, il  faudra  premièrement   remplir   un formulaire  de  déclaration  d’intérêt   à  travers  la plateforme   appelée « arrima »  que vous  allez  trouver  sur  le portail gouvernemental  du  Québec.

Les informations  à remplir  dans  ce  formulaire  portent sur :

v L’offre  d’emploi au Québec : Si vous avez  une  offre  d’emploi  valide  au  Québec. 

v Diplôme au  Québec  ou  l’Equivalent : Si  vous avez  un  diplôme  délivré  au canada.  

v Domaine  de  formation : Domaine  dans  lequel  vous  avez évolué  pour  obtenir  votre  diplôme  ou l’équivalent.  

v Etudes : Vos  titres  des  diplômes

v Expérience de travail :  Expérience de travail  acquis  durant  les  5  dernières années  dans  les  postes  rémunérés.

v Connaissances linguistiques en français et en anglais : Vos  notes  dans  les attestations  des tests  linguistiques  passés  pour  le   français  ou  l’anglais. Nous  en parlerons  en  détail  dans  les  lignes  qui suivent. 

 

Après  avoir  rempli  le  formulaire  de déclaration  d’intérêt,  vous   serez placé  dans  un bassin  de  sélection  pour  une  durée  valable  d’une année. Pendant  ce  temps,  si une  entreprise  s’intéresse  à votre  profil, elle  peut  porter  le  choix  sur  votre  dossier  et  vous  permettre  d’être  sélectionné pour  la  demande  du  certificat  de   sélection.

 

Dès  que  vous  obtenez  le  certificat  de   sélection  du Québec,  il  faudra  maintenant  entamer  la  procédure  fédérale  pour  l’obtention  du  visa  de  résident  permanent. 

 

Le  programme  d’immigration  au  Québec   prend  du  temps.  A partir  de la  soumission de  déclaration  d’intérêt  jusqu’ à l’obtention  du  visa,  il faut  compter  3 à 5 ans  voire  même  7 ans. 

 

Ils  ont  essayé  des  améliorations en vue  de   rendre  ce  délai court , mais  sans  succès. On  observe   toujours  des  candidats  qui attendent  longtemps  pour  obtenir  le  Certificat   de   sélection.  

 

2.         Entrée   Express 

Ce  programme  a été   crée  en  2015 le  Gouvernement  Fédéral  du  Canada  dans  le  but  par de faciliter  l’immigration  des  requérants qui veulent participer au  développement économique  du pays et ce,   dans  un  délai   court ( 6 mois).  D’où, le nom « Entrée  express »  dont  le  site  est:  cliquez  ici  pour  voir le site.

 

L’Entrée   Express concerne   l’immigration  en  dehors  du  Québec,  c’est  à  dire  les  autres  provinces qui sont  pour  la plupart  anglophone . Il est   très sélectif du  fait  que  pour   être sélectionné,  il  faut   satisfaire  aux  critères  prédéfinis. 

 

La  particularité  du programme  est  qu’il  vous  mène directement  à la   résidence  permanente  sans  avoir  besoin  d’un  certificat  de   sélection  comme  c’est le  cas  du  programme  d’immigration  au  Québec.

 

Voici  les étapes  à  suivre  pour immigrer  au  Canada  à travers  le  programme  « Entrée Express » 

 

   Déterminer  son  admissibilité  au programme. Il  s’agit  de  remplir  un formulaire  en ligne  pour  déterminer  si  on  est  éligible  à  l’immigration  au  canada. Un score  de 67/100  est  réacquis  pour  être  admissible.   

Voici  le  lien pour déterminer  son  admissibilité http://www.cic.gc.ca/ctc-vac/ee-commencer.asp 

et  pour  connaître   les   exigences  sur  l’admissibilité :http://www.cic.gc.ca/francais/immigrer/qualifie/demande-qui-express.asp

 

        Une  fois déterminer  son admissibilité,  il  faut passer  les tests  linguistiques  qui  sont  des  paramètres   très  déterminants  pour  la  réussite  de  votre  immigration. C’est à partir  de  vos  notes de  connaissance linguistique  qu’on vous attribuera des points  pour  cette  rubrique. Vous  aurez  les  détails  dans  les  lignes suivantes. En  attendant,  consultez  ce  site   pour  prendre  connaissance :

   http://www.cic.gc.ca/francais/immigrer/qualifie/langues-test.asp

 

     Ensuite,  vient  l’étape de  faire évaluer ses  diplômes  auprès  d’un  organisme  international  basé  au  Canada. Pour  ce  faire,  vous  avez  le  choix  entre : WES ,ICES,  IQAS,  etc…Je vous conseille de faire évaluer  vos diplômes  auprès  de  WES qui  est  expéditif  dans le  traitement. Visitez ce site pour  les détails: 

 http://www.cic.gc.ca/francais/immigrer/qualifie/evaluation.asp

 

        Détenant  en  main  les   résultats  de  vos  tests  linguistiques ainsi  que  l’Evaluation  de  vos  diplômes,  vous  allez  maintenant   créer   votre  profil  pour  être  placer   dans  le  bassin.  A  ce  niveau,  chaque  candidat  reçoit  un  score   proportionnel à son niveau d’étude, ses compétences  linguistiques, son âge,  son expérience  professionnelle, les  compétences  linguistiques  de sa conjointe. Ce score est différent du score  d’admissibilité,  il  s’étale  entre 300  à  1200  points   dans  le  bassin. 

 

        Vous  restez  dans  le  bassin  pendant  une  année.  Au bout  de  cette  période de  validité,  votre  profil   expire  et  vous  êtes  obligé   de   créer  un nouveau  profil. 

 

        Pour  être   sélectionné  dans  le  bassin,  vous  devez  avoir  un score  dépassant  le  seuil  déterminé  par  le  site  gouvernemental.  Ce score  change  périodiquement  en  fonction  du  score  du  candidat  le  mieux  placé   dans  le  bassin. En  2015,  il avoisinait  400 points.  Il  a changé  au cours  de  ces  cinq  dernières années (400  à  480 points).

 

        Une  fois  sélectionné,  vous  serez  notifié  dans  le  compte profil   pour  déposer  votre  demande  de  résidence  permanente.  A  ce   stade, il  faut  préparer  tout un  tas  des documents  à  transmettre  pour  l’étude  de  votre  dossier : 

        Vos diplômes et leur traduction,

        Les preuves de fonds,

        Les résultats des tests linguistiques,

        Votre EDE,  ainsi  que  les attestations  de  votre expérience professionnelle.

 

Pour  les  autres  documents, prière  de consulter  ce  site  pour  les   détails :  documents  pour  votre  profil

    Un délai  de 6 mois  est  nécessaire  pour  l’étude  de  votre  dossier  d’immigration. Ce  traitement  n’est  pas  gratuit,  il y a  des   frais  à payer à  savoir :  frais de traitement (550 $) ; droit de résidence permanente (490 $) , 150$  (par enfant).

 

        Vous  allez  pendant   ce  temps  vérifier le  compte  de  votre  profil  pour  suivre  le  statut  de votre  demande.  Dès  que  la  mention « ready for visa »  est  faite,  vous  êtes  maintenant  près  à  déposer  vos  passeports  à l’ambassade  de votre  pays   pour  le  visa. 

 

Que faire  si votre score  SCG  est  en   dessous  du  seuil    requis ?

Il  arrive  parfois  aux  aspirants  résidants  permanents de  ne  pas  avoir   le  score  requis  pour  l’extraction  directe .  Après avoir  créer  son  profil,  on  se   retrouve  avec  un score  de  380 par exemple.

Recevez gratuitement votre pack ressources

-1500 ppt; droit de revente; liste des influenceurs; -tableur rentabilité ·

Adresse e-mail non valide
Avec nous, pas de courrier indésirable. Vous pouvez vous désinscrire quand vous le souhaitez.

 

Dans ce cas,  il  faut  passer  par  le  programme  de  nomination  provinciale.  C’est  la  province  qui  va  vous donner   les  points  nécessaires  pour  votre  extraction du  bassin. 

 

La  nomination  d’une  province  donne  automatiquement 600 points au candidat.  Ces  points  viennent   s’ajouter   aux  points   dans  le  bassin.  Si  par   exemple, vous aviez  300  points  avant  la nomination,  vous  aurez  900  points  lorsqu’une  province  décide  de  vous  nommer. 

 

Comment   se  passe  la  nomination   par  une  Province 

 

Vous  devez  premièrement  avoir  un profil  entrée  express  avant   d’envisager une   nomination par  la  Province.

 

Vous allez  contacter  la  Province  de  votre  choix  à travers  leur  site  pour  déposer  une  déclaration  d’intérêt  avec  quelques  informations  générales  sur  votre  profil :  Age,  Etudes,  Expérience  professionnelle, Domaine  de  formation, compétence  linguistique, etc…..

 

Une  fois  votre  déclaration  étudiée  et acceptée,  la  Province  va  vous  notifier  et  vous  demander  de  déposer une  demande de  nomination provinciale.  Vous allez  ensuite  préparer  des  documents  pour  approuver   les  informations  que  vous aviez  remplies  dans  la  déclaration  d’intérêt.

 

Il  faudra  vous armer  de  patience  en attendant   la  suite  du  traitement de  votre dossier  qui  sera   effectué  pendant  une  durée  de  6 mois.  Après  cette période,  la  Province  va  se  décider   de  vous  nommer  ou pas.  Si  vous  êtes  nommé,  vous  aurez  automatiquement  600  points  qui  s’ajouteront  à vos  points  dans  le  bassin. 

 

Il  faut retenir que  vous  ne pourrez immigrer  dans  une  autre Province que  celle  qui vous a  nommé.

Voici   une  liste  des  provinces  qui  organisent   des  programmes  de  nomination  provinciale.

Exigences  pour  les  tests  linguistiques 

Les  tests  linguistiques  sont  obligatoires  si  vous  voulez  réussir  votre  projet  d’immigration.  Les  points  donnés  pour  cette  rubrique  constitue  une  bonne partie de  votre  pourcentage  que  ça  soit  pour  le  Québec  ou  l’Entrée Express. Ne  pas  les  passer,  c’est  passer  outre  de  ses  objectifs. 

Pour  l’immigration  au   Québec,  les  tests   reconnus  sont :

v Français : TEFAQ, TEF, TCF,

v Anglais : TOEFL 

Pour  l’immigration  via  Entrée Express :

v Français : TEF, TCF 

v Anglais : IELTS 

Pour  par  passer   le  test   de  français, il  faut   prendre  l’inscription  dans  un  Centre  qui  l’organise.  Dans  la  majorité   de  cas,  c’est  l’Institut   Français   qui  l’organise.  Il  faudra  prendre  connaissance  de  l’adresse   de  cette  Institution  dans  votre  pays  pour  passer  l’examen. 

 

Le  test   d’anglais  pour  l’Entrée   Express  est  quant  à lui organisé  par  le  British  Consul. S’il  n’y a pas  de  Centre  dans  votre  Pays pour  passer  l’examen d’anglais,  il  faut   prendre  l’inscription dans  un centre  du pays  voisin. 

 

Lien pour  préparer  le  test  de  français          : Comment se préparer au TEF , TCF Canada

 

Lien pour  préparer  le   test  d’anglais              : IELTS Exam Preparation Group

 

Immigrer  au Canada  pour   faire  quoi  en  tant  qu’entrepreneur ?

 

Après   avoir   obtenu  le  visa  de  résident  permanent, vous  allez  maintenant  vous   établir  en  toute   sérénité  dans  la  Province  que  vous aurez  choisie lors  de  votre  demande  de   résidence.  Cependant,  il faut  se  poser   la  question  sur  quel  genre   d’activité  ou  de  business  à  faire  au  canada  en  tant  qu’entrepreneur.

 

Bien  que  nous ayons  dit  que  le  Canada  est  un pays  économiquement  stable, il  est  difficile  aux entrepreneurs   Africains  qui viennent  de  débarquer dans  ce  pays, de   développer  leurs activités  entrepreneuriales.  Il y a des professions  qui  sont  réglementées au Canada  et  qui  nécessitent   d’avoir   des  documents  pour  les   exercer.

 

Ce  n’est  pas  comme  ici  en  Afrique    nous avons  parfois   le  privilège  de   faire  des  petits  commerces   sans  être  inquiéter  par  l’Etat.  Au pays  de  l’Atlantique,  c’est  une autre  réalité. La  moindre  activité  que  vous  faites  doit  se  conformer  aux lois  du Pays. 

 

Raison  pour  laquelle,  il  est  préférable  de  chercher en premier  lieu  un  travail  salarié  qui vous  permettra  de  vivre vos  premiers  mois.  Ensuite, développer  ses  compétences  pour  attraper  un  boulot   bien rémunérer. 

 

Cependant,   pour  mieux   réussir  sa  vie  au canada  en  tant  qu’entrepreneurs   africains,  je  vous  recommande  de  vous  intéresser  aux  business  en ligne. Avec  cette   activité,  vous  n’allez  pas  vous  soucier  des  documents  multiples  qu’impose  l’ouverture  d’une  activité  dans  la  vie  réelle.  Vous  n’avez  besoin que  de  votre  ordinateur  pour  travailler. 

 

Si  vous  n’avez  pas  l’idée   de  business  en ligne  à  faire,  ci-dessous  j’énumère  quelques   business  modèle  à faire. 

1.  Créer  et  développer  un  blog 

C’est une   activité  qui  a  vu  son  essor dans  les  années  2010  et  qui  fait  vivre  plusieurs   entrepreneurs  en ligne  actuellement.  Il  s’agit  de  créer  un site sur  lequel  vous  allez  commencer  à publier  des  articles  que  les   gens  aiment  lire.

 

De  cette  manière,  vous  allez  vous  constituez  une  audience  à partir de laquelle  vous  pourrez monétiser  votre  blog   et  gagner   de  l’argent.

 

Pour  créer  un blog,  on commence  d’abord  par   chercher  un  nom  de  domaine (le  nom  que  portera  votre  site), ensuite   trouver  un  hébergeur.  Je l’explique dans  mon  article : comment  faire  l’hébergement   de  son  site. 

 

3.  Devenir    youtubeur 

 

En  Afrique,  lorsque  vous  voulez  créer  une chaine youtube, vous ne pourrez pas  la  monétiser. La  plateforme  ne vous accordera  pas  cette  opportunité  pour  la simple  raison  que  la  plupart  de  pays  africains  ne sont  pas éligibles  à la  monétisation d’une  chaine  youtube.

 

Alors  qu’il  est   facile  pour les Entrepreneurs   Africains  résidant   au Canada   de créer  des  chaines  youtube   à  travers  lesquelles  ils  pourront  engager  les  personnes  autour  des  thématiques diverses  et les  monétiser afin  de  gagner  de  l’argent.

 

Si vous ne  savez  pas   créer  une  chaine  youtube, lisez  cet   article  qui vous  explique  comment  le  faire : « comment créer  une  chaine youtube.

 

4.  Créer  un  site   e-commerce 

Bien  que   le  commerce  en ligne  commence  à se  développer  petit  à petit en  Afrique, elle  n’a  pas  encore   de  l’ampleur.  Il  y a  toujours  des difficultés  pour   faire   le  dropshipping.

 

Tandis qu’il  facile  aux résidants permanents  au  Canada   de   faire  cette   activité  et  gagner  de  l’argent. Lisez  mon article  sur le  dropshipping  pour  avoir  l’idée.

 

5.  Vendre  les  produits  des  autres  (affiliation)

 

L’affiliation  est  un  travail  en  ligne  qui vous permet   de  toucher  régulièrement   des  commissions  sur  les  ventes  des  produits   des  annonceurs.  Il  s’agit   de  s’inscrire sur les plateformes  d’affiliation  pour avoir  des  produits  à promouvoir. 

 

Vous   toucher  l’argent  quand  une  personne  passe  par  votre  lien pour  faire  l’achat  d’un produit  que  vous  promouvez.  Je  l’explique    dans cet  article : comment  gagner  de l’argent  en faisant  l’affiliation. 

 

Pour  gagner  rapidement  de l’argent  avec  l’affiliation,  il  faut  opter  pour  les plateformes  qui donnent  des  commissions  sur  les  abonnements mensuels.   C’est  le  cas  de  l’outil  de webmarketing  dénommé  systeme.io. 

 

Etant  donné  que  les  entrepreneurs en ligne  ont  besoin des  solutions  pour  la  gestion  de  leurs  business,  vous  pouvez  leur  présenter  cet  outil (systeme.io). Dès qu’une  personne  passe  par  votre  lien pour  prendre  l’abonnement, vous  touchez une  commission.  L’avantage  de ce type d’affiliation  est  qu’elle  vous  offre  des  commissions  récurrentes.  Car, la  personne  qui  s’abonne  devra  renouveler  son abonnement  pour  continuer  à utiliser systeme.io

 

Inscrivez-vous   pour faire  l’affiliation  avec  systeme.io

 

 

6.  S’inscrire  sur  les  sites  des sondages  et  des  mails  rémunérés 

 

Nous  avons  dit  précédemment  que   le sondage  et  les mails   rémunérés  ne  marchent  pas  en Afrique.  Nous  l’avons  même  évoqué  dans  notre  article : «   comment  gagner  de l’argent  sur  internet  depuis  l’Afrique ».

 

Les  sites  comme  toluna , mailroma  sont  fermés  aux Africains.  Il  n’est  pas  donc  possible  de  gagner  de  l’argent  en  faisant  les  sondages  ou  en lisant   des  mails  rémunérés  depuis  l’Afrique.

 

Toutefois,  étant  au  Canada  comme  résidant  permanent,  on  a  le  privilège  de  faire  ces   travaux  en ligne  et  gagner  de  l’argent   sans  problème. 

 

Conseil  aux   entrepreneurs  africains  aspirant   immigrer  au  canada

Le but de  cet  article  n’est  pas  d’inciter  mes   frères  africains  à   haïr notre  continent.  Mon souhait  à travers  cet  article, c’est  d’aider   ceux  qui  trouvent  qu’il  leur  est  impossible  de  continuer  à  vivre   dans  leurs  pays,  d’avoir   des  notions  ou  d’être  averti  sur  la  procédure  d’immigration.  J’ai  voulu transmettre  mon  expérience  acquise de  mon projet  d’immigration  débuté  depuis  2017. 

 

J’ai  commis  des  erreurs  au départ  par  manque   des  connaissances.  Cela  m’a  fait   perdre  du temps  et  de  l’argent.  Je ne veux  pas  qu’il en soit  aussi  pour  mes  lecteurs  qui  aspirent  à immigrer  au  Canada. 

 

Dirions-nous que l’Afrique est l’ enfer ? Loin de  là !  Nous  avons  l’obligation  de  construire  notre  beau  continent. Faisons  comme  la  Chine  sous Mao Tse-toung, lequel  avait  compris  qu’il  fallait  investir  dans  l’homme  pour   développer  le  pays.  Il  envoya  ainsi   des  jeunes  pour  les études  en  Amérique. 

 

Aujourd’hui, la  Chine  devient la  deuxième  puissance  économique  mondiale   grâce  à cet  investissement. 

 

En immigrant   à  l’Etranger,  il  faut  penser  investir  dans  vos  pays   respectifs.  Je  prends  l’exemple  de  notre  frère  Africain et entrepreneur  en ligne  Nathanael  Lonkpame,   qui  a quitté son pays  pour  la   France  afin  de   développer   ses   activités  sur le web. 

Après  avoir  réussi à  toucher  des  bons revenus,  il ne  vit  pas seulement  en  France.  Il  voyage  souvent  dans  son pays  d’origine  pour  y  investir    dans  l’immobilier. 

 

Voulez-vous    savoir  comment  Nathanael  touche des   revenus  récurrents  avec  ses  business  en ligne ?    Suivez  sa formation intitulée : « Méthode BIPAPA » dans  laquelle il  vous  explique  comment   devenir financièrement  indépendant.

Je  veux  suivre  la  formation  de Nathanael  Lonkpame

 

 

Est-il  possible  d’immigrer  au  Canada  pendant  cette  période  de pandémie  du   covid ? 

Il  vrai  que  la  pandémie  du covid  à  bouleverser  les  choses.  Commencée  en Chine  dans  la  Province  de  Yuhan  en Novembre  2019 , elle   s’est   rependue en  Europe,  premièrement  en  Italie,  puis  dans  les  autres  pays  jusqu’à  atteindre  l’au-delà de  l’Atlantique.

 

Ce  phénomène a  influencé  l’immigration  au  Canada. Plusieurs  Province  ont   fermé  leurs  programmes   de  nomination  et  n’acceptent  plus  des  nouvelles  demandes.  Les  frontières  du Canada  ont été  fermées.  Il  est  donc  difficile   actuellement  aux Entrepreneurs   Africains  de  voyager  pour  le canada.     

 

Les  seules  personnes  habilitées  à  entrer  au Canada, sont  les  personnes  dont  les  demandes   étaient  déjà  en cours   de  traitement. Elles  doivent  passer   des   tests  avant   d’embarquer   dans  l’avion. D’ailleurs,  dès l’atterrissage  aux  Canada,  les  immigrants  sont  soumis  à  une  mise  en  quatorzaine.   

 

Les  prix  des  vols  ont  été   triplés  à  cause   de  la  crise  financière  qui  a frappé  les  compagnies  aériennes.

 

Nous  espérons  que la  situation  pourra  se   rétablir  prochainement grâce aux  vaccins qui  s’annoncent déjà   et  que  le  chemin  du  canada   serra  rouvert  à  tous. 

 

Conclusion

 

Cet article  a pris  fin   par  ici.  Il  était  question  de  transmettre  notre  connaissance  aux   Entrepreneurs  Africains  en matière  d’immigration  au   Canada.  Nous  avons évoqués  quelques  points  qui poussent   la  plupart  des   Africains  d’immigrer  à l’Etranger  en vue  de  réussir  leur  vie.  

 

Le  points essentiel  à  retenir  sur  l’immigration  au  Canada  est  qu’il  y a deux  programmes  officiellement   reconnus dont :  L’immigration  au  Québec ( Partie  Francophone)  qui est  moins  sélectif  mais  dont  la  procédure  prend  du temps   et  l’Entrée   Express ( Pour  les autres  provinces) qui est  plus   sélectif  mais   rapide.

 

Pour immigrer  au  Québec, il  faut  déposer  une  déclaration  d’intérêt  sur  le portail  du  gouvernement   et  attendre  la  sélection. Puis,  déposer  le dossier  appuyé par  des  documents afin  d’obtenir  le Certificat  de   sélection.  Une  fois  sélectionné,  il  faut  entamer  la  procédure  fédérale  pour  l’obtention  du  visa.

 

Pour  immigrer  au  Canada  à  travers  l’Entrée  Express, il  faut  d’abord   déterminer   son  admissibilité,  puis évaluer  ses   diplômes  auprès   des  organismes reconnu par  le Gouvernement  du  Canada.   Ensuite,  passer  des   tests linguistiques.  Créer  un profil    et  attendre  une  extraction  du  bassin  pour  déposer  les documents  nécessaires  à l’obtention du  visa  de résidant  permanent.

 

Une  fois  au  canada,  il  faut  chercher  d’abord  un boulot  qui vous  permettra  de   vivre  vos  premiers  mois.  Ensuite,  vous  allez  chercher  un boulot  bien  rémunérés.

 

Nous avons  recommandés  aux   Entrepreneurs  africains  de   s’intéresser  aux  business  en ligne  qui  sont   faciles  à  faire. 

 

Nous  vous  remercions  de  votre  attention  accordée  à la  lecture  de   cet  article.  Vous  avez   des  suggestions  à nous  faire,  n’hésitez  pas  de  le  manifester   dans  les  commentaires.

 

Vous  pouvez  aussi  vous  intéresser  à : 

  Comment   gagner   de  l’argent  sur  internet   depuis  l’Afrique

   Comment  créer  un  blog   en  Afrique

   Le  marketing   d’affiliation 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :