Comment créer un blog en Afrique?

comment   créer  un  blog ?

Dans  le  cadre  des   affaires  et   du  développement  personnel,  j’ai le  plaisir de   partager  avec  vous   cet  article  intitulé : Comment   créer un  blog. Après  avoir  publié  mon dernier   article  sur  comment   gagner   l’argent  sur  internet, voici  un autre  qui vous  donne  l’idée  sur  comment   créer  un  blog   afin de  pouvoir  gagner  l’argent.

 

Comment  créer  un  blog : par  quoi  débuter    

Il   vous   est  déjà  arrivé  de chercher  partout  sur  internet  des  astuces  pour  pouvoir   créer  un  blog mais   être  embrouillé  par  une  panoplie  de  méthodes  proposées  par   certains  sites   et  être  placé   dans  l’embarra   de  choix ? 

Dans  cet   article,  je  vous  donne  les  éléments  qui  entrent  en ligne   de  compte  pour  pouvoir   créer  un blog   sans  difficulté.

Je  les ai   suivi   pour  la  création  de  mon  site  après  avoir  fouiller   sur la  toile  et  choisi  celles  qui sont   très  utiles.

Comment   créer  un  blog :  liste   des  opérations  à  faire  avant  de  créer  son  blog 

1. Déterminer le motif de votre  blog 

C’est  ici  que   vous  allez   déterminer   vos   ambitions.  Pour  un  blog  amateur,  il ne   sera  pas  question   d’y  investir  beaucoup  d’argent  alors  que  pour  un blog  professionnel, il est  indispensable   d’y investir  car  vous  serez  obligé  de   faire  connaître  vos   services  et  produits  pour   votre  entreprise.

Le  choix   de  la  thématique   est  un  facteur   très  capital,  car  on  ne  blogue  pas  pour  faire  plaisir  au  gens, mais  il s’agit   de  communiquer  aux  lecteurs  votre   expérience,  vos   compétences.  Ils  attendent   de  vous   des   réponses  à leurs  problèmes ;  d’où,  il  est  important   de  choisir  une  thématique  adaptée  à ce  que  vous  êtes capables  de  faire.

3. Déterminer les rubriques de votre blog

La  réflexion sur le  motif  de  votre  blog   devrait déboucher sur une idée (à peu près) claire des futures catégories qui vont constituer  celui-ci.

Une aide précieuse pour commencer à stimuler votre inspiration en réfléchissant à des sujets d’articles, mais aussi pour ébaucher une première structure de votre blog. Bien sûr, on peut tout à fait débuter avec un nombre très limité de rubriques et complexifier la structure au fil du temps, une fois que l’on a davantage d’articles. C’est d’ailleurs préférable au fait de mettre en avant 10 rubriques vides.

4. Avoir de la  patience 

Le  début  d’un blog   a été   toujours  difficile,  à moins qu’on  anticipe  les  choses,  il  faudra   attendre  3 à 6  mois    pour  avoir   du  trafic  sur  son  site.  Pendant   ce  temps  du  passage  dans  le   désert,  songez  à  enrichir  votre   blog   avec  des  articles   pertinents  qui pourront   attirés  vos  premiers  visiteurs    et  vous  permettre  d’avoir  du  trafic.  Lisez   les  livres  liés  au blogging   ainsi  que   d’autres  liés  à votre  thématique.

Livre  sur  le  blogging :  Le Guide du Blogueur, le livre d’Isabelle Canivet sur la rédaction web,

  5. S’informer sur la   rédaction  web et  le   référencement.

Pour  un  blogueur,  il y a   des  principes   qu’il  faut   respecter  pour   avoir  du  trafic  sur  son  site.  On peut   avoir  de  la  notoriété   avec son blog  de  plusieurs   manières  à condition  de  les  mettre  à profit. Citons  par  exemple : 

  • Les réseaux sociaux, qui peuvent vous envoyer du trafic.
  • Le référencement naturel, c’est-à-dire les gens qui font des recherches sur Google et qui tombent sur votre blog parce que vous répondez à la question qu’ils se posent ou apportez des informations utiles sur ce qu’ils cherchent.
  • Les sites référents, qui sont les autres sites qui parlent de vous une fois que vous avez acquis une certaine notoriété.
  • La publicité, si vous dépensez de l’argent pour vous faire connaître par ce biais en ayant recours par exemple à Google Ads.
  • Les newsletters, où vous renvoyez vers votre site.
  • Le bouche-à-oreille, qui va pousser les gens à taper l’adresse de votre site ou à se la partager par mail ou via une application de messagerie par exemple.

6. Penser à votre organisation

Le  travail   de   blogging    demande  le  temps.  Tout  le  monde  n’a pas  le  même  emploi   du  temps.  Les  uns  sont  très  occupés  à leurs  travaux,  les  autres  ont  un emploi  du  temps  équilibré  et   d’autres  ont  presque  la  possibilité  de  se  consacrer   totalement  au  travail du  blogging.   Pour  toutes  ces   catégories,  l’organisation   est   indispensable  afin de  pouvoir   répartir   les activités  dans  le   temps.  

7. Commencer à écrire  

La   vie  d’un  blog  dépend   de  la qualité   et la  quantité  de  son contenu. Ainsi, selon votre motivation, vous pouvez en écrire quelques-uns… ou quelques dizaines. Pour ma part, j’ai  pris  l’engagement   d’écrire  un  article  par  semaine  et  ça me  plait  à  ce  rythme.

Comment   créer  un  blog : liste   des  opérations  techniques  à  opter  pour  créer  un  blog    

Après avoir  mis  en œuvre  les  pré requis de  la   création du  blog,  vous  devrez  maintenant   exploitées  les  connaissances   techniques  utiles  à la  création  de  votre  site. Il  s’agit  de : 

comment  créer  un blog
comment créer un blog

1.Se renseigner   sur les  plateformes  de  blogging 

Il  existe  plusieurs  moyens  pour  créer  un  blog dont   certains  sont  gratuits   et  d’autres payant  avec  le système  d’abonnement chez  un  hébergeur.  

On  a  par exemple :   WordPress, Blogger, Squarespace, Overblog, etc.

Moi  je  vous  recommande   d’utiliser  wordpress  qui  est  beaucoup  plus  utilisé  et  adapté   à la création des  blogs.

Comment  opter  pour  une  plateforme ? 

Selon vos objectifs – Pour un blog pro, ne passez pas par une plateforme gratuite. Elle n’offre pas assez de flexibilité pour optimiser votre site ou pour le personnaliser.

Selon vos besoins – Quelles fonctionnalités jugez-vous indispensables et votre plateforme permet-elle de les avoir ?

Selon votre budget – Les services sur abonnement, comme Squarespace, reviennent souvent plus chers, car tout l’aspect technique est géré par la plateforme, vous vous concentrez seulement sur le contenu et quelques personnalisations graphiques.

2. Choisir  une  plateforme  qui  permet   d’exporter ses  données 

Vous  pourrez  dans  l’avenir  avoir  l’intention  de  changer  de  plateformes  dépendamment   de  vos  raisons.  Vous  serez  obligé  d’exporter   vos  données  de  l’ancienne  à la  nouvelle  plateforme  et solliciter le  cas  échéant,  une  redirection  de  vos  visiteurs   vers  votre  nouvelle plateforme ;  d’où, il  est  indispensable  de  vérifier  si celle-ci offre la  possibilité  d’exporter  vos  données.  

1.Choisir un nom de  domaine   et  le  réserver

Choix du nom de   domaine

Un   nom de domaine, c’est le nom de votre site, le nom de votre blog. Concrètement, c’est le nom ou l’adresse que les gens vont taper dans leur navigateur pour vous trouver sur internet.

L’exemple  typique est  celui  de  mon site : www.affaires-developpement.com.  A  travers  celle-ci, les   gens  peuvent  entrer  dans  mon  site en  tapant dans  la  zone  dédiée  à l’URL. Elle  constitue  une   adresse  unique  que  vous  possédez  et à laquelle  les  gens  vous  contactent.

Comment  choisir  un  nom de  domaine ? 

  • On choisit   un nom  de  domaine  qui est  en   rapport  avec  sa  thématique  et son  activité.
  • on vérifie  si  ce  nom  de   domaine   est   valide  et  n’est pas  encore  utilisé  par   des   tierces 

Il faut  noter  qu’on peut  aussi  choisir un nom de domaine qui est basé sur votre propre nom.  En ce moment vous allez décider de bâtir votre business autour de votre marque personnelle, votre personnal branding.

Dans ce cas, votre nom de domaine peut-être composé de votre nom. Dans mon cas, ce sera : www.jeanpierrenkuna.com.

L’avantage   d’un  tel  domaine   réside  en  ce que  vous  pouvez  parler  de  tout  sans  barrière. Mais  je  vous  conseille  d’opter  pour  le  choix précédent   afin  d’être  précis   dans  votre  thématique.

Hébergement du nom  de  domaine

C’est  ici  qu’il  faut  faire  un  bon  choix.  En  fait,  l’hébergement du nom  de  domaine  chez  une  plateforme  permet  une  permanence  de  votre  site. Les  gens  peuvent  y  accéder  à n’importe  quel moment  pendant que  vous  faites  autres  choses. En plus,  ces  plateformes  offrent   des  outils  de sécurité  et   de  performance de  votre  site.    

Voici-ci  une liste des sites d’hébergement   que  vous  pouvez  consulter : 

  1. Online
  2. OVH
  3. FirstHeberg.com
  4. Gandi
  5. 1&1 IONOS
  6. Cubis-Helios
  7. Easy hébergement
  8. EvxOnline
  9. Ikoula
  10. Infomaniak
  11. Likuid
  12. LWS
  13. Magic.fr
  14. O2switch
  15. PlanetHoster

1. installer wordpress

 Le  but  de   cet article  n’est  pas  de  vous  donner  les  détails  sur  comment  installer   un  blog  avec  wordpress ;   pour  ce  point,   je  vous  mets  en relation  avec  les    blogs   spécifiés  dans  l’installation  de  wordpress,  vous pouvez  y trouver  des  guides,  des  tutoriels  ainsi  que  d’autres  astuces  pour  installer   wordpress.

5. S’assurer   que son   blog est en https  et  non  en http

http  est  un  protocole   de  transfert donné. Lorsqu’il  s’agit  de   transmettre   des  données  sécurisées,  le  protocole  https   est  utilisé  à la  place  de  http. C’est  ce  qui implique la  présence   d’un  cadenas en vert  dans  la   zone   du nom de  votre  site.  Il  faudra  s’assurer  que  votre  site  affiche  https  et  non  http. Ceci  en vue  de sécuriser  votre  blog   et  permettre  à vos  lecteurs   d’avoir  confiance  en  vous.

Sur les plateformes gratuites, les blogs sont normalement tous en https. Chez un hébergeur, il faut parfois activer l’option. Je vous conseille de rechercher des termes comme « certificat SSL » dans les rubriques d’aide de votre hébergeur ou de demander  au support s’il existe de la documentation pour mettre son blog en https. Mieux vaut le faire dès le début car ensuite, la procédure exige un peu plus d’étapes.

6. Penser  à sécuriser votre site

La   sécurité   de  votre  site   est   un   facteur  à ne pas  négliger. L’internet  est  plein des   prédateurs  qui  développent  du jour  au jour   des  logiciels  pour  attaquer  les  sites  à  travers  la  toile   d’araignée. Si  vous ne  le sécurisez  pas ,  vous  vous  exposez  aux  tentatives   de  piratage   qui  peuvent  vous  coûter  chères  à la  longue.

Les   éléments  à  mettre  sur  pied  pour  suivre  la  performance de son site

1. Installez  un outil   de  statistiques 

Certaines plateformes, comme WordPress.com, incluent par défaut un outil de statistiques mais dans la plupart des cas, il n’y a aucun outil qualitatif à disposition.

Il est  vivement   recommandé  de  mettre en place Google Analytics. Vous  pourrez ainsi  suivre  l’évolution de  votre  site. Vous pourrez connaître  le nombre  de visiteurs qui consultent votre blog, les pages vues, l’origine des visiteurs, leur comportement sur le site (quel appareil utilisent-ils pour le consulter, visitent-ils une ou plusieurs pages)…

Un outil de statistiques n’est pas seulement destiné à évaluer la croissance de votre visibilité, il permet aussi parfois de diagnostiquer des problèmes, de comprendre quels contenus plaisent le plus ou quelles sources vous apportent le plus de trafic.

2. Installez Google Search Console

Google Search Console est un outil gratuit proposé par Google, qui est très axé sur le référencement. Il permet notamment de savoir quels termes les gens ont tapé sur Google pour trouver votre blog, ou encore de savoir si toutes les pages de votre blog apparaissent bien sur le moteur de recherche ou pas.

Quand on lance un nouveau site, Google Search Console permet aussi d’essayer d’accélérer un peu sa découverte par Google : on peut en effet demander au moteur de recherche de visiter une page (la page d’accueil par exemple) afin qu’il prenne connaissance plus vite de l’existence du site.

Par où commencer pour faire connaître son blog ?

1.Créer un sitemap et le soumettre à Google

Le sitemap est un plan de votre site conçu non pas pour aider des visiteurs humains à se repérer mais pour aider les moteurs de recherche à se repérer.

Sur un jeune blog, créer un sitemap et le soumettre à Google permet parfois d’accélérer la découverte du nouveau site, afin qu’on puisse plus vite le trouver dans les résultats de recherche.

Sur Blogger, l’adresse de votre sitemap peut être assimilée à cette page :
nomdublog.blogspot.com/atom.xml?redirect=false&start-index=1&max-results=500

Bien entendu, remplacez « nomdublog » par votre propre nom.

Sur WordPress.com, ajoutez simplement /sitemap.xml à l’adresse de votre blog pour trouver le sitemap.

Et sur WordPress, vous pouvez utiliser un plugin pour générer un sitemap, comme  par  exemple  Google XML Sitemaps.

Une fois que vous avez l’adresse de votre sitemap, allez sur Google Search Console  et utilisez le menu Sitemaps pour entrer l’adresse du sitemap et le soumettre à Google.

Vous pourrez ainsi l’aider à découvrir vos pages et surtout, suivre au fur et à mesure leur statut : sont-elles répertoriées sur Google ou pas ? Si elles ne le sont pas, pour quelle raison ?

2. Configurer les épingles enrichies, Twitter Cards et OpenGraph

Aujourd’hui, les réseaux sociaux sont incontournables et même si vous choisissez de ne pas y aller vous-même, vos visiteurs y sont sûrement présents ! Pour cette raison, il est important que vos contenus s’affichent bien quand ils sont partagés.

Si votre plateforme de blogging le permet, je vous conseille donc de configurer les épingles enrichies pour Pinterest, les Twitter Cards pour Twitter et les balises OpenGraph (souvent incluses par défaut maintenant dans les thèmes de blog, vous pouvez aussi les mettre en place sur WordPress via ce plugin ou via le plugin de référencement Yoast SEO si vous l’utilisez.

Conclusion

Il  y a  plein  de choses  à  faire   pour  créer  un blog.  En bref, pour  créer  un blog,  il  faut  respecter  la  liste  des  opérations  préliminaires avant   de  créer  son  site . Ensuite, passer  aux  opérations  techniques  de  création  de  son blog.

Je  n’ai  pas  l’intention  de me  réclamer  expert  dans  cette  matière , mais  j’ai voulu partager   mes  connaissances  avec  vous  dans  cet   article ;  à  vous   de  les mettre  en  pratique.

N’hésiter  pas  de  laisser   votre  commentaire  afin  de  nous  encourager  à  faire  plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :